Voiture autonome: LeddarTech mise gros sur ses petits LiDARS

La start-up québécoise LeddarTech présentera au Consumer Electronics Show (CES) trois concepts de lidars miniaturisés 2D et 3D qui pourraient faire de l’entreprise un acteur important dans le domaine de la voiture autonome.

Le CES est devenu un rendez-vous annuel incontournable pour les constructeurs automobiles et les grands sous-traitants. Celui qui s’ouvrira le 3 janvier à Las Vegas pourrait marquer la semaine la plus importante pour LeddarTech depuis sa fondation en 2007.

L’entreprise y présentera en effet sa technologie Leddar Core, une nouvelle forme de lidar beaucoup plus simple que ceux actuellement boulonnés sur le toit des voitures autonomes de Ford, GM, Google et Uber, selon l’ingénieur mécanicien et président Charles Boulanger.

Le lidar (laser detection and ranging) fonctionne un peu comme un radar : l’appareil utilise un rayon laser qui rebondit sur les objets pour interpréter son environnement. Il permet notamment de détecter les voitures, les piétons, les cyclistes et les obstacles entourant un véhicule.

ces press release news

Les lidars de LeddarTech sont entièrement numérisés, ne requièrent aucune maintenance et sont enchâssés dans des boîtiers robustes et assez petits pour qu’on puisse les loger dans les phares ou les feux arrière des voitures. À moins de 100 $CAN pièce, ils sont aussi beaucoup moins chers que les lidars rotatifs, qui coûtent des dizaines de milliers de dollars, explique M. Boulanger.

« Au CES, nous avons des réunions au calendrier avec plusieurs constructeurs automobiles et grands sous-traitants intéressés à la conduite autonome », se réjouit-il.

M. Boulanger espère ainsi quitter la foire avec des ententes de développement avec quatre ou cinq entreprises automobiles de premier plan.

 

Lire l’article complet sur LaPresse.ca